security

Belles Histoires #4 - Secure IC

L’Institut Mines Télécom et la success story de la spin-off Secure-IC

Créée en janvier 2010, Secure IC est une spin-off de Télécom ParisTech qui conçoit des composants et des systèmes embarqués sécurisés. Les marchés cibles de Secure-IC sont ceux de la Défense, au sens de la sécurisation des communications militaires et de la protection des informations sensibles, et de la Sécurité pour les applications civiles de type télécoms, bancaires ou de télévision payante.

Secure-IC, actuellement dirigée par Hassan Triqui, co-fondateur de la société, connaît une remarquable croissance. Elle a dépassé les 2 M€ de chiffre d’affaires et occupe une trentaine de salariés. On trouve désormais des composants comportant du savoir faire et de la propriété Intellectuelle Secure-IC dans des terminaux de paiement, des passeports biométriques, des équipement de réseaux pour le métro, etc.

Cette spin-off de Télécom ParisTech émane des résultats de recherche d’une équipe de 3 chercheurs Sylvain Guilley, Jean-Luc Danger et Laurent Sauvage qui ont été soutenus par le Pole Valorisation de Télécom ParisTech.

L’équipe de chercheurs a été sensibilisée aux possibilités de valorisation de ses travaux et a ainsi déposé 8 brevets. Sylvain Guilley, Jean-Luc Danger et Laurent Sauvage ont également été accompagnés durant tout le process qui les a conduits à la création de leur entreprise en sécurisant le transfert par la création d’un actif propriété intellectuelle important (brevets + logiciels).

C’est courant 2008 que les chercheurs forgent l’idée d’une startup qui exploiterait et valoriserait ce capital de connaissance, d’expérience et de propriété intellectuelle. Ils cherchent alors un porteur de projet qu’ils ont trouvé en la personne d’Hassan Triqui, actuel président de Secure-IC, qui a apporté les compétences « business » complémentaires au savoir-faire technique de l’équipe R&D.

 

UNE COLLABORATION SUR LE LONG TERME :

Les chiffres affichés par Secure-IC font de ce transfert une belle réussite. Les principales raisons de ce succès sont les suivantes :
La détection et la sensibilisation ont constitué deux éléments essentiels. Après plusieurs publications devenues références dans le domaine, le service valorisation a alerté les chercheurs sur le caractère sensible de leurs technologies. Ainsi entre 2008 et 2011 ont été déposés 6 brevets et 6 logiciels.
En matière de propriété intellectuelle, la force de ce projet a reposé sur 3 différents types d’actifs immatériels : les brevets, les logiciels, et le savoir-faire. L’équipe de chercheurs a su constituer un patrimoine d’actifs riches et variés rapidement. Si cela a alourdi la somme de tâches administratives (contrat de copropriété, dépôt, concours scientifiques, dossier d’incubation), cela a également permis de davantage sécuriser le transfert.


Plus d'informations sur www.mines-telecom.fr
Site de Secure-IC www.secure-ic.com